Qui Sommes Nous

La Coalition pour une Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples efficace (la Coalition de la Cour africaine) est un réseau d’organisations non-gouvernementales et d’institutions nationales indépendantes des droits de l’homme créé au cours de la première conférence pour la promotion du Protocole à la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples portant création de la Cour africaine des Droits de l’Homme et Peuples, réunie à Niamey, Niger, en mai 2003.

Sa création avait pour objectif essentiel de garantir une Cour africaine efficace et indépendante afin d’offrir une voie de recours aux victimes de violations des droits humains et de renforcer le système africain de protection desdits droits.

La Coalition a été officiellement enregistrée en Tanzanie, en septembre 2007, comme une ONG. Son siège est à Arusha, où la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples est aussi basée.

La Coalition jouit du statut d’Observateur auprès de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Contexte

La Coalition, qui comprend des organisations non gouvernementales africaines et internationales, des institutions individuelles et nationales des droits de l’homme en Afrique, a été formé lors de la première conférence sur la promotion du protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples créant la Cour africaine à Niamey , au Niger en mai 2003.

L’initiative a commencé comme un réseau sans attache en 2004 avec deux secrétariats situés á Alliances pour l’Afrique (Lagos) et á l’Institut des droits de l’homme de l’Afrique du Sud (Johannesburg) et un comité de gestion composé de représentants de neuf organisations non gouvernementales.

  • The Arab Centre for the Independence of the Judiciary and the Legal Profession (North Africa focal point);
  • Foundation for Human Rights Initiative (East Africa focal point);
  • Association pour les Droits de l’homme et l’univers Carcéral (Central Africa focal point);
  • Legal Assistance Centre (Southern Africa focal point);
  • The International Centre for the Legal Protection of Human Rights (INTERIGHTS – AU Liaison);
  • Rencontre Africaine pour le Defense de Droits de l’Homme (RADDHO) (West Africa focal point);
  • Open Society Justice Initiative (AU liaison);
  • Cape Verdean Association of Women Lawyers (Portuguese-speaking Africa advisor);
  • Institute for Human Rights and Development in Africa (focal point for National Human Rights Institutions).
Vision, Mission & Objectifs

Promouvoir la ratification des textes relatifs à la Cour africaine par l’ensemble des Etats membres de l’UA ; 

Promouvoir les droits des individus et des organisations à saisir directement la Cour africaine en encourageant les Etats à faire la déclaration prévue par l’article 34(6) du Protocole portant création de la Cour africaine et les dispositions similaires de l’instrument juridique unique portant création de la Cour africaine de Justice et des Droits de l’Homme ; 

Plaider pour une Cour africaine indépendante et crédible, notamment par un processus transparent de désignation et d’élection des candidats au poste de juge à la Cour africaine garantissant une représentation équitable des systèmes judiciaires africains et l’égalité entre les genres dans le processus de désignation et d’élection des candidats au poste de juge ; et

Fournir un appui technique aux entités souhaitant faire usage de la Cour africaine pour protéger les droits de l’homme et des peoples.

Contribuer au renforcement du système des droits humains.

La Coalition pour une Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples efficace (la Coalition) œuvre à l’émergence d’un continent dans lequel les victimes des violations des droits de l’homme auront accès à la justice.

La Coalition a pour mission de veiller, par le biais de la formation, de l’éducation, de la documentation et de la diffusion d’informations, de la recherche, de la sensibilisation, du lobbying et de la création de réseaux, à ce que la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples soit efficace, accessible et crédible.

La Coalition croit en l’accès à la justice pour tous, notamment pour les individus, et en un organisme judiciaire indépendant.

Compte tenu des relations complémentaires entre la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (la Commission africaine) et la Cour africaine, la Coalition a pour ambition de garantir le renforcement de la Commission africaine.